• La femme au pivoine (fin)

     

    Portrait terminée après près de 75 heures de "travail".


    6 commentaires
  •  

    Pivoine terminé et reprise des valeurs un peu partout, on commence à avoir une bonne tonalité. Au prochain épisode...


    6 commentaires
  •  

    Le visage est déjà bien commencé mais il faudra y revenir pour asombrir certaines ombres, je préfère aller progressivement en hauteur de tons que d'avoir à effacer pour reprendre, le pastel n'aime pas cela.


    8 commentaires
  • La femme au pivoine (2ème partie)

     

    Dure la reprise du pastel, deux ans d'arrêt, on perd beaucoup en pratique et astuces, mais cela revient tout doucement. 

    Voici la faience en partie réalisée au dessus de la tête, il restera à affiner les valeurs. Déjà, pas mal d'heures de "travail".

     


    1 commentaire
  • Reprise du pastel, voici la préparation au crayon, quelques heures de patiente pour reproduire la faïence en arrière plan sur papier canson mi-teintes touch.


    5 commentaires
  • Sarlat-la-Canéda "jour de marché"

     

    Voici l'aquarelle terminée. Combien y-a-t-il de personnage d'après vous ?

     

     


    6 commentaires
  • Sarlat-la-Canéda "jour de marché" 2ème partie

    En fait mon projet de pastel s'est transformé en aquarelle, en effet la dimension de ma feuille ne permettait pas de travailler au pastel même au crayon pastel. Me voici donc à réaliser une aquarelle, l'important est de se faire plaisir. 


    5 commentaires
  •  

    Voilà l'esquisse au crayon de mon prochain pastel, après une longue interruption suite à mon changement de région. Nous sommes maintenant dans le Lot aux abords de la Dordogne et de la Corrèze.

     


    7 commentaires
  • Nature morte à l'huile

    Après une longue absence suite à un changement de région, je reprend doucement la peinture en attendant mon futur atelier dans le Périgord.

    Voici un tableau 55 x 46 cm réalisé à l'huile, c'est un nouveau médium que je n'avais pas encore essayé, difficiles débuts.

    J'ai hâte de reprendre mes pastels qui sont encore dans les cartons.


    7 commentaires
  • Coup de vent

    Je crois que c'est le premier pastel d'une marine, j'en avais réalisé qu'en aquarelle, réalisé sur papier canson mi-teintes touch sur format 30 x 40 cm.

     


    8 commentaires
  • La musique du film "Nuits blanches à Seattle" par Céline Dion et Clive Griffin

    Une seconde version très belle d'Andrea Bocelli et Hélène Fischer

    Peut-être la version que je préfère le père et la fille dans un duo virtuel, le grand Nat King Cole et sa fille Natalie Cole

    Enfin pour les amateurs de jazz, une version de Miles Davis. Magnifique

     


    2 commentaires
  •  


    votre commentaire
  • La publicité a fait son apparition sur le blog depuis quelques jours, elles sont imposées par Eklablog et ne sont pas de mon fait, j'en suis bien désolé pour tous ceux qui visite mon blog. 


    3 commentaires
  •  Le déjeuner sur l'herbe

    Le Déjeuner sur l'herbe

    En 1862, Manet propose, au Salon, une toile immense: Le Déjeuner sur l'herbe. Il présente des personnages dans un décor champêtre. Une femme, sortie du bain, se sèche, nue sur l'herbe. Ce tableau provoqua le scandale! Les académiques aiment le nu mais dans des scènes mythologiques. Mais, ici, La femme est nue sans raison. Ce tableau sera présenté au salon des refusés. Émile Zola, écrivain et critique sera le seul à défendre Manet. Il loue ce tableau impressionnant car grandeur nature. Pour lui la forêt, le nu sont des prétextes à montrer une nouvelle peinture, celle des vraies couleurs, des formes, de la touche franche.

    Un portrait en remerciement

    Pour remercier Zola, Manet fera son portrait et lui offrira. C'est un portrait physique mais aussi psychologique. Manet le représente dans son bureau, entouré de tout ce qu'il apprécie: une estampe japonaise, une plume, des livres et un tableau de Manet.

     

    Édouard Manet (1832-1883) Émile Zola, 1868 Huile sur toile. 

    Analyse (tiré de Wikipédia)

    Les quatre personnages s'inscrivent dans un triangle, une constante dans l'art classique, alors que les deux hommes forment un triangle renversé, comme dans les compositions pyramidales de la renaissance.

    Le déjeuner sur l'herbe

    Manet appelle familièrement sa toile la Partie carrée, titre repris par la rumeur qui voit dans les deux femmes nues des prostituées. Le panier renversé, symbole de luxure, confirme que l'interprétation de la toile n'est plus allégorique ou mythologique mais érotique, d'où le scandale à l'époque. Au premier plan, la femme nue est Victorine Meurent, le modèle le plus fréquemment utilisé par Manet. Au centre, le peintre représente le sculpteur hollandais Ferdinand Leenhoff, frère de Suzanne Manet. L'homme accoudé à demi étendu sur l'herbe est Eugène Manet.

    Le style et la facture du tableau choquent également le public et les critiques : le paysage esquissé ressemble à un décor fictif, les lois de la perspective sont enfreintes (la femme en arrière-plan devrait être plus petite), les dégradés sont délaissés au profit de contrastes de lumière et de couleurs qui donnent l'impression que les personnages ne sont pas bien intégrés dans la composition artificielle qui laisse apparaître les coups de pinceau.

    Sources d'inspiration (tiré de Wikipédia)

    Antonin Proust cite les propos de Manet qui conçut l'idée de son tableau en contemplant des baigneuses sortir de l'eau à Argenteuil : « il paraît qu'il faut que je fasse un nu. Eh bien je vais leur en faire, un nu ». Le peintre réalise alors une toile dans son atelier avec laquelle il tient à scandaliser tout en s'inspirant de sources classiques pour « aider le spectateur à identifier la référence à une iconographie aussi respectable que connue et illustrant un choix moral ».

    Manet souhaite donner ainsi une version moderne du Concert champêtre (1508-1509) du peintre de la Renaissance Titien (œuvre précédemment attribuée à son maître Giorgione).

    Dans cette allégorie de Poésie, on voit deux femmes nues (Calliope et Polymnie, Muses de la poésie épique et lyrique) en compagnie de deux jeunes hommes bien habillés, l'un d'eux jouant du luth. La scène se situe dans un paysage arcadien. Manet a repris ce thème avec des personnages modernes, présentant la scène comme un « pique-nique en forêt ». Le Déjeuner est en fait un manifeste d'une nouvelle façon de peindre et, en effet, d'une nouvelle conception de l'art et de la relation entre l'art et son public.

    La composition, d'un autre côté, est dérivée d'une scène avec des dieux de la rivière dans une gravure (1514-1518) de Marcantonio Raimondi d'après un dessin de Raphaël), Le Jugement de Pâris. Toutefois, en ajoutant une femme (disproportionnée) qui se baigne à l'arrière-plan, Manet rompt l'harmonie de cet exemple.

    Le déjeuner sur l'herbe

    Les trois personnages en bas à droite du tableau ont inspiré la composition du tableau de Manet

    La représentation de deux couples qui se reposent dans un parc ou dans un décor similaire était un sujet classique dans la peinture galante, tel qu'illustré dans La Partie carrée (1713) d'Antoine Watteau. James Tissot, contemporain et ami de Manet, a peint sa propre version du thème en 1870.

    Le déjeuner sur l'herbeLa partie carrée de Tissot 

    Le Déjeuner sur l'herbe, source d'inspiration

    Le déjeuner sur l'herbe

    Cézanne 

    Le déjeuner sur l'herbe

     

    Fernando Botero 

    Le déjeuner sur l'herbe

     

     Mickalene Thomas

    Le déjeuner sur l'herbe

    Picasso 

    Le déjeuner sur l'herbe

    Picasso

    Le déjeuner sur l'herbe

     Monet

    Le déjeuner sur l'herbe

    Monet 

    Huile sur toile, original : 460 x 600 ou 640 cm (partie gauche : 418 x 150 cm et partie centrale, à droite : 248 x 217 cm), 1865 (W 63), musée d'Orsay, Paris.

    Le déjeuner sur l'herbe

     Monet

    Huile sur toile, 130 x 181 cm, 1865 (W 62), musée Pouchkine, Moscou.

    Le déjeuner sur l'herbe

    Robert Doisneau

     

    Et bien d'autres encore ....

     

     

     


    1 commentaire
  •  

    Pêche au cormoran

    Mon pastel quasi-terminé, je n'y touche plus durant quelques jours et je le reprendrais éventuellement sur les petits détails que je pourrais déceler.

    Un peu plus d'un mois de travail à raison de 3 à 4 heures par jour. Je ne suis pas très rapide et surtout j'aime prendre mon temps.

    Qu'en pensez-vous ?

     

    La pêche au cormoran est une méthode de pêche traditionnelle dans laquelle les pêcheurs utilisent des cormorans formés pour pêcher dans les rivières. Historiquement, la pêche au cormoran a eu lieu au Japon et en Chine depuis environ 960 après JC. Cette technique a également été utilisée dans d'autres pays mais est actuellement menacée en Chine.

     

    Pour contrôler les oiseaux, les pêcheurs attachent un piège près de la base de la gorge de l'oiseau. Cela empêche les oiseaux d'avaler des poissons plus gros, qui sont retenus dans leur gorge, mais les oiseaux peuvent avaler des poissons plus petits. Lorsqu'un cormoran a attrapé un poisson dans la gorge, le pêcheur ramène l'oiseau au bateau et le fait cracher par le poisson.


    25 commentaires
  • Je vous livre pas le sujet entier car la droite du tableau n'est pas terminée, cette partie demande encore quelques retouches, je pense l'avoir fini dans la semaine, enfin j'espère.... car les finitions prennent beaucoup de temps.


    5 commentaires
  • Détail de mon prochain pastel

     Voici un détail (environ 12 x 16 cm) de mon prochain pastel qui fera 47 x 63 cm, en fait toute la surface d'une feuille de Canson mi-teintes touch. 

    Il s'agit d'une image en clair-obscur, encore beaucoup de travail, déjà dessus depuis une quinzaine de jours. Cette partie n'est pas totalement terminée, il me faudra la reprendre pour respecter les valeurs par rapport à l'ensemble du tableau. 


    5 commentaires
  •  Une vidéo très émouvante...à écouter

     

    Un extrait de ce superbe film sur Renoir

     

     


    2 commentaires
  • Déjà petit, j'étais un fan de la gouache !!! J'ai retrouvé cette photo en faisant un peu de rangement dans celles-ci. 


    12 commentaires
  • Pastel 20 x 30 cm sur papier Canson Touch, je me lance un peu dans le paysage bien que cela ne soit pas ma tasse de thé, qu'en pensez-vous ?

    Pour ce qui ne connaissent pas, cet endroit se trouve à la pointe du Cotentin (Manche en Normandie) dans la très belle région de la Hague


    8 commentaires
  •  

    Pêcheur normand

    Un pastel réalisé sur papier noir Canson touch 20 x 30 cm , uniquement avec crayon pastel blanc, un peu comme Zimou Tan dans la vidéo ci-dessous.

    J'ai réalisé déjà ce pêcheur à deux reprises :

     

    http://peinturesdidierlegouestre.over-blog.com/article-vieux-pecheur-normand-112037946.html 

    http://lespeinturesdedileg.eklablog.com/vieux-pecheur-normand-vue-de-face-a108795462

     

     


    7 commentaires
  •  

    Pastel 50 x 60 cm réalisé sur papier Canson mi-teintes Touch gris, il est quasiment terminé, je le reprendrais d'ici quelques jours pour quelques retouches mineures,  d'après une photo de Réhahn avec son aimable autorisation.

    Cette photo a été prise au Rajasthan, voir la page Facebook de Réhahn

    en cliquant ICI

    Aussi à voir cette vidéo sur Réhahn

     Talk Vietnam

    Qu'en pensez-vous ? le fond ne me plait pas trop, je pense l'éclaircir un peu.

    Je n'ai pas encore trouvé le titre pour ce pastel,

    vos idées sont les bienvenues.

    Rajasthan

    Voilà le fond retouché sur cette seconde image ainsi que quelques retouches sur le visage.


    21 commentaires
  • J'ai participé cet été au 6ème salon de peinture toutes techniques sur le site internet MYRANKART, Exposition d'art en ligne. j'étais extrêmement  content d'apprendre que mon tableau 'Le cubain" faisait partie  des 26 oeuvres finalistes sélectionnées par le jury sur 970 participants.

    http://www.myrankart.com/les-26-oeuvres-finalistes-selectionnees-par-le-jury-rankart

    Pour voir les 10 gagants, cliquez çi-dessous :

    https://www.myrankart.com/les-10-gagnants

     

     


    4 commentaires
  • Après les vacances, la famille, la taille des haies, les siestes, je devrais trouver un peu de temps libre pour reprendre mes pastels et vous présenter un nouveau portrait.

    Les retraités n'ont jamais le temps...c'est bien connu !

    Mes doigts me démangent déjà....

    Alors à bientôt et bonnes vacances à tous ou reprise du boulot pour d'autres, là c'est moins drôle !!!

    En parlant de temps, cela me fait penser à cette chanson de Léo Ferré que j'adore ... A bientôt

     

     


    4 commentaires
  •  Une superbe démonstration d'un portrait effectué en 140 mn !!!! au crayon pastel sur papier noir.

     


    2 commentaires
  •  

    Un très intéressant documentaire pour les amoureux d'art, à voir ...


    1 commentaire
  •     Je viens de m'apercevoir que le cap du 10000 ème visiteur avait été franchi ces derniers jours en à peine 2 ans, je vous remercie tous pour votre fidélité et vos nombreux commentaires qui font très plaisir.

        Je vais essayer de continuer à vous enthousiasmer avec mes pastels et d'autres médiums.

        Merci encore pour vos encouragements

        A très bientôt

        Dileg

     

     


    6 commentaires
  • Le cubain

    Pastel sur papier Canson mi-teintes touch 30 x 45 cm

    Un autre portrait pour changer !!! Réalisé à partir d'une photo de l'excellent photographe Réhahn avec son aimable autorisation.

    Vous pouvez aller sur sa page Facebook en cliquant  ICI

    Je me suis encore régalé à réaliser ce portrait, les difficultés dans celui-çi étaient le reflet bleuté sur la joue droite et la fumée du cigare.

    Donnez-moi vos impressions... à bientôt

     

     


    14 commentaires
  • Femme Himba 2

     

    Mon dernier pastel, réalisé sur papier Canson mi-teintes touch, 30 x 45 cm.

    Je suis très satisfait de ce pastel où j'ai pris tout mon temps pour le réaliser, sur un papier que je connais bien et que j'apprécie de plus en plus. J'avais une photo haute définition qui m'a permis de travailler les détails en zoomant. Je travaille également avec une copie noir et blanc qui me permet de restituer les valeurs au mieux. Beaucoup de difficultés sur les colliers, mais que du bonheur à réaliser....

    A la base, les Himbas sont originaires de la région du Nil, en Égypte.
    Ce sont des lointains cousins des Massaï. mais au terme d'une migration de plusieurs siècles, ils sont arrivés au Zimbabwe, en Angola puis en Namibie. 

    Par tradition, les Himbas se teignent la peau en rouge avec une sorte de pate réalisée à base de graisse animale et de poudre d'hématite.
    Celle ci leur permet de se protéger du soleil, de la sécheresse et des insectes.

     


    16 commentaires
  • Femme Himba (Fin)

    Voici le pastel enfin terminé, je ne renouvellerais pas l'expérience avec le carton à l'acrylique. Les couleurs sont un peu plus vives tout de même.


    5 commentaires