•  

    Allez , je reprends le pastel par un petit divertissement.

    Clic sur l'image pour agrandir

     


    2 commentaires
  •  

    Peinture à l'huile 40 x 43 cm  sur bois fait sur le motif, plusieurs couches de peinture en allant du maigre vers le gras.

     


    2 commentaires
  •  

    Toujours mes petits formats à la peinture à l'huile en 20 x 30 cm, voici Bébert la citrouille rapide comme l'éclair

     


    8 commentaires
  • Voici une nouvelle peinture à l'huile, même format 20 x 30 cm,

    Dobby du film Harry Potter.


    2 commentaires
  • Le maître des clés

    Peinture à l'huile sur bois 20 x 30 cm

    Un petit bonhomme pour me faire la main avec la peinture à l'huile. une première couche diluée avec de la térébentine puis deux autres couches plus grasses avec un médium fait maison à base de dammar.


    10 commentaires
  •  

    Un petit tableau peint à l'huile sur bois format 20 x 30 cm,

    portrait de Lunia  Czechowska qui a été pendant plusieurs années

    le modèle et l'amie d'Amedeo  Modigliani 


    2 commentaires
  •  

    Han van Meegeren, le faussaire de Vermeer

     

    Le 17 mai 1945, à peine neuf jours après la capitulation de l’Allemagne, un régiment allié prend possession d’un objectif prioritaire, une… mine de sel autrichienne !  Les galeries de la mine de Altaussee renferment effectivement de quoi mettre l’eau à la bouche : plus de six mille œuvres d’art pillées aux quatre coins de l’Europe ! Hitler a fait mettre là à l’abri des bombardements ses œuvres volées pour son projet de musée, le "Führermuseum" de Linz et le Maréchal Goering une partie de sa collection privée. À l’œuvre, les "monuments men" américains, une unité créée par le président Roosevelt et composée de spécialistes de l’art chargée de retrouver à travers l’Europe les œuvres d’art volées par les nazis et de les rendre à leurs légitimes propriétaires. Parmi les milliers de chefs d’œuvre que les "monuments men" trouvent dans les galeries de la mine, ils découvrent un Vermeer non répertorié, un tableau qui ne se trouve sur aucun catalogue, une toile fantôme : Le Christ et la femme adultère.
    Les américains remontent alors la piste du tableau, qui les mène au banquier nazi Alois Miedl. Celui-ci leur donne le nom du complice qui lui a vendu l’œuvre, un riche hollandais.
    Le 29 mai 1945, la police hollandaise sonne donc à la porte d’un peintre et marchand d’art, Han van Meegeren. Abasourdi, Meegeren est arrêté et inculpé pour pillage de trésors nationaux hollandais au profit de l’ennemi, un crime pour lequel il encourt tout simplement, la prison à vie. Après trois jours de prison, Han van Meegeren réalise qu’il n’a pas d’autres choix que d’avouer pour s’éviter de finir sa vie derrière les barreaux. Des aveux qui surprennent ses accusateurs, car van Meegeren soutient qu’il n’a pas commis le crime dont on l’accuse, puisque le Vermeer qu’il a vendu… n’en est pas un !
    À la surprise générale il affirme très sérieusement que Le Christ et la femme adultère n’est qu’un faux qu’il a peint lui-même.
    Mieux encore, non seulement Meegeren revendique la paternité de ce Christ, mais il affirme également que pendant les six ans qu’il a passé dans le sud de la France, à Roquebrune Cap-Martin, il a peint quelques dizaines de faux Vermeer, dont certains sont accrochés dans les plus grands musées. Les enquêteurs et les juges refusent de croire le peintre, l’affaire est trop grosse, impossible.
    Alors van Meegeren fait une proposition simple : il peut peindre un "nouveau" Vermeer devant témoins. Entre juillet et novembre 1945, il exécute donc devant une commission d’experts commanditée par le tribunal une nouvelle œuvre, Le Christ au temple. Les experts médusés doivent se rendre à l’évidence : Meegeren a réalisé une falsification parfaite qui peut confondre n’importe quel spécialiste.


    votre commentaire
  • Je participe pour la première fois aux journées portes ouvertes des ateliers d'artistes les 10 et 11 octobre 2020, je vous présenterais la technique du pastel et mes derniers pastels. Mon atelier se trouve à Saint-Sozy, c'est la  petite rue face à la pizzeria "Le capricorne", au 461 rue de la curade. L'atelier sera ouvert de 10h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h00.

    Journées portes ouvertes des ateliers d'artistes d'Occitanie

     


    4 commentaires
  • Je suis très content d'avoir deux tableaux retenues pour le 9ème festival des Bastides de Saint-Agné. C'est la première fois que je vais exposer dans un salon spécifique au pastel avec des pastellistes de talent.


    1 commentaire
  • Chemin qui mène à la Dordogne

     

    Petit pastel 24 x 30 cm du chemin près de la maison qui mène à la Dordogne sur papier Canson touch, et au bout de ce chemin "le pas du buis", un autre pastel 24 x 30 cm que j'avais réalisé il y a quelques temps.

     

    Chemin qui mène à la Dordogne


    3 commentaires
  • J'aime beaucoup cet auteur, mais j'ai particulièrement apprécié celui-ci, une histoire touchante, intimiste et romantique. 

     


    2 commentaires
  • Le maître de marionnettes

    Pastel 50 x 35 cm sur Pastelmat à partir d'une

    photo de Rarindra Prakarsa, photographe professionnel de Jakarta, avec son aimable autorisation.

    Pas mal d'heures pour l'effectuer, un vrai plaisir.

    Le vieil homme sur la photo est M. Prapto. Il était un maître de marionnettes. Il est décédé il y a 3 ans.

    Et voici le site du photographe qui fait de très belles photos :

    https://www.rarindraprakarsa.com/


    2 commentaires
  • Un nouveau pastel en cours sur pastelmat noir 50 x 35 cm à partir d'une photo de Rarindra Prakarsa avec son aimable autorisation. La photo est intitulé "Ancien artiste", je ne sais pas encore quel nom donner à ce pastel, si vous avez une idée ?

    Allez voir le site de ce photographe, ses photos sont formidables.

    https://www.rarindraprakarsa.com/

     


    2 commentaires
  •   

     

    J'avais fait ce pastel en 2014 lors d'une séance directement sur le motif, j'ai repris ce pastel en précisant un peu plus les fleurs, certains éléments de décor,  ombres et lumières. La différence de teinte vient de la prise de vue avec une lumière différente. Qu'en pensez-vous ? 

     


    4 commentaires
  • Femme de l'ethnie Hmong au Nord du Vietnam

    Pastel 30 x 47 cm sur papier Canson mi-teintes touch réalisé pendant le confinement à partir d'une photo de Réhahn avec sa permission dont voici les blogs :

    https://www.facebook.com/rehahn.vietnam

    Drawings of Rehahn's Photography

     


    8 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires